La filière du bois s’est dotée d’une multitude de machines à commande numérique (CNC). Ces machines spécifiques à la transformation du bois ont profité de l’expérience acquise dans le domaine de la mécanique et sont devenues perfectionnées, performantes et rapides grâce à l’apport du savoir-faire des professionnels du bois.Mais le bilan actuel est le suivant : Si les moyens de production numériques se sont bien adaptés au matériau bois, les moyens de programmation utilisés dans le domaine mécanique s’avèrent par contre inadaptés. Ils se basent pour la plupart sur des données bidimensionnelles (DXF) avec une profondeur et de ce fait nécessitent beaucoup de temps pour définir les trajets d’outils, les angles de broches, le nombre de passes, l’ordre des usinages.

A partir de ce constat, nous développons, depuis 1997, un logiciel qui permet de réduire au minimum les heures longues et improductives de la préparation du travail.

Trois raisons pour un système de programmation optimisée:

  1. Contrairement au métal, le bois est anisotrope. Ce qui implique qu’un façonnage en bois de bout (par exemple un mi-bois en extrémité de pièce) ne peut pas être usiné de la même façon qu’un façonnage      longitudinal (délardement). Cette composante ne se retrouve pas dans le domaine mécanique.
  2. Si l’industrie mécanique a basé sa réussite sur la production de grandes séries de pièces, le charpentier, l’escaliéteur intéressent leurs clients par leur production à l’unité, à façon. Autrement dit, un fichier de programmation (code ISO) est à usage unique.
  3.  Pour le charpentier, il n’y a pas de structure bois à grande portée sans contre-flèche. Cette déformation n’est généralement pas dessinée dans le logiciel de dessin (CAD-DAO) mais elle est appliquée au niveau du bureau des méthodes, juste avant la production. Cette caractéristique de la construction en bois n’est pas gérée par la plupart des logiciels de programmation. A savoir : un code ISO fait pour un porteur droit ne peut pas être récupéré pour produire le même porteur mais contre-fléché..

Les avantages de ce Logiciel :

  • Rapidité : aucune programmation de trajectoire d’outil, iso code calculé instantanément
  • Flexibilité : choix de la position de la pièce, de la stratégie et de la séquence d’usinage
  • Simplicité : logiciel à 5 menus ! Convivialité : simulation du code ISO en 3d (simulateur de code ISO)
  • Professionnalisme : conception et support technique par des professionnels de la branche
  • Expérience : développe des stratégies pour le travail du bois depuis 2000
  • Promotion du BTL : Lignocam est l’éditeur du BTL-Viewer Officiel
  • Remise en question : Lignocam passe un examen lors du usercub ; le client est l’expert.

Concrètement, Lignocam importe et interprète les données d'usinage à partir d'un fichier BTL. Ce fichier BTL contient les informations géométriques tridimensionnelles d'une queue d'aronde sur une coupe d'empannon par exemple, d'un perçage en biais ou d'un délardement d'arêtier qui ont été dessinés dans le logiciel de dessin.

Sur la base d'une bibliothèque de stratégies (macro), Lignocam calcule un code ISO qu'il est possible de simuler en 3 dimensions. Le code ISO est ensuite transmis à la commande numérique ou au logiciel installé sur le PC de la machine.

Étymologie:

LIGNO: du latin lignosus, de lignum, bois n.m. Substance solide et ligneuse des arbres.

CAM: computer aided manufacturing, fabrication assistée par ordinateur (FAO) en français.